Rigantona, Clairière drômoise du Collège druidique des Gaules

Rigantona, Clairière drômoise du Collège druidique des Gaules

L'Initiation à la Terre

29 Août 2016 :

 

Nous inaugurons le cycle d'initiations aux éléments que nous avons décidé d'expérimenter. Pour cette première, nous sommes quatre, nombre de la Terre, réunis au centre de la Pangée, centre sacré de la Terre s'il en est.

Une marche silencieuse nous conduit à la grotte qui surplombe la vallée du Rhône, grotte dans laquelle nous allons vivre cette journée dédiée à nogtre ancrage terrestre.

 

Déroulement :

 

- voyages chamaniques à la rencontre de l'Animal de Pouvoir et du Guide qui vont nous accompagner dans cette journée prise de terre 

- enterrement de deux heures chacun avec veillée silencieuse du groupe pour accompagner la mort de l'initié

- renaissance au grand jour accompagnée par le groupe.

 

Expérience de chacun :

 

  • Druide Pwyll : Dans un environnement hors du temps, dans une caverne chargée d'histoire, quatre volontaires se préparent à affronter les forces telluriques qui viennent de tous côtés.
    Chacun va rester 2 heures dans un creux de rocher ou certainement des événements bouleversants se sont produits, couvert de verdure et coupé de la lumière , du bruit et de la température du dehors.
    Pour ma part, j'ai déja vécu une telle approche de l'élément - terre (mon cher watson) mais dans une autre vie, dans d'autres lieux, et avec d'autres personnes.
    Ce qui m'a aidé à me centrer complètement sur mon ressenti est la totale communion avec les 3 autres et l'environnement immédiat, hors de toute manifestation humaine (sauf un couple qui est passé très vite).
    J'ai donc pleinement communiqué avec les esprits du lieu, mes animaux de pouvoir (dont le principal est un ours des cavernes, tellement à sa place dans ce lieu).
    Des rencontres différentes et variées (les esprits de la caverne, fées bienveillantes mais exigeantes), une arrière-grand-mère dont personne ne m'a parlé en bien qui m'a délivré des messages extraordinaires comme un héritage précieux que j'ai eu le privilège de percevoir de sa part, qui a impacté ma vie depuis.
    Une communion aussi avec le fond du rocher, l'ensemble de la grotte, dans un tourbillon de vibrations divines.
    Ces 2 heures ont passé très vite, et nous avons continué à vibrer tous ensemble, sur un chemin du retour forestier magique.
    Tout cela a créé une osmose entre nous, qui pour ma part dure toujours et me régénère à chaque rencontre de notre groupe.

 

 

  • Barde Beline : j'ai été très heureuse de voir que l'animal de pouvoir qui allait m'accompagner toute la journée était la Vouivre, particulièrement appropriée à cette initiation mais les larmes me sont montées aux yeux quand le Guide qui s'est imposé à moi fut Merlin en personne et qu'après m'avoir félicité pour mes efforts et mon travail, il m'adopta très clairement comme fille spirituelle. J'ai senti sa présence physique près de moi de façon si intense qu'un grand réconfort m'a envahi. L'enterrement fut très doux malgré le froid qui m'a envahi sur la terre nue de la grotte et l'obscurité qui m'environnait. J'ai senti de manière très précise les vers blancs qui mangeaient ma chair jusqu'à me dénuder jusqu'aux os et me suis sentie tellement allégée que j'avais peine à revenir. De nombreuses images m'ont assaiillies, provenant aussi bien de mes souvenirs lointains que de l'Autre Monde. Le retour à la lumière et à la chaleur de la vie fut difficile, comme toute naissance peut-être...
    J'ai beaucoup aimé également veiller les enterrés et les accompagner dans leur voyage initiatique et je me disais que ce serait vraiment beau si les veillées aux morts se passaient ainsi dans notre Monde du Milieu. Le retour à la vie de mes compagnons a été un moment particulièrement joyeux pour moi, même si l'intimité sacrée de ce moment précieux ne pouvait se partager que dans une extrême pudeur et une grande discrétion.
    Je suis partie un moment au sommet de la montagne pour méditer et profiter du paysage minéral qui nous entourait ; une pierre est venue à moi, belle comme une mâchoire préhistorique, la mâchoire d'un animal ancestral disparu et pourtant toujours présent dans cette terre de la Pangée... un cousin de la Vouivre, peut-être !

 

 

  • Disciple ovate Ceridwenn :  J'ai vécu avec une grande joie intérieure cette journée d'initiation dans la grotte creusée dans un rocher surplombant une rivière asséchée mais dont l'eau courrait à fleur de terre comme si la terre et l'eau ne pouvaient pas être séparées l'une de l'autre. Mon animal de pouvoir, pour cette journée, s'est montré à moi sous la forme d'un cerf puissant dont les ramures majestueuses évoquaient à la fois la connection au ciel et à la terre. Sa présence tranquille de gardien de la forêt au regard clairvoyant et au coeur vaillant m'a mieux ancrée à la terre pour vivre en conscience, les yeux bandés, la décomposition corporelle au sein de la terre. J'ai ressenti dans mon corps tous les stades de cette désagrégation sans crainte de la mort car cette mort n'était que celle de mon corps et mon esprit, mon âme en étaient les témoins. Je suis revenue dans le monde des vivants avec une sorte de jubilation et une énorme gratitude d'être en vie. Merci à la Terre sacrée, merci à la Vie, merci à l'incarnation ! 

     

 

  • Mabinog Nerios :

 

 

27 Août 2017 : une seule initiée cette année, accompagnée par le druide Pwyll, dans une grotte de la Combe diablesse.

 

 

Expériences :

 

  • Druide Pwyll "J'ai avec joie retrouvé ce lieu magique, à deux pas de chez moi mais si sauvage et préservé! Accompagné de Myriam et de son mari, après un long chemin dans la combe, nous avons installé Myriam, en la recommandant aux esprits du lieu et en leur demandant de la rendre invisible aux passants éventuels (il n'y en a pas eu). Avec Gilles, nous nous sommes éloignés un peu, mais pas trop, de façon à rester en protection mais de ne pas perturber son voyage.

Ces deux heures sont passées très vite, nous avons échangé avec Gilles beaucoup de sensations, de reconnaissance de toute la végétation et des  minéraux qui pullulent dans cette combe, beaucoup de joie à être là, sans contrainte. Nous avons été les gardiens de cette grotte, avec grand plaisir et beaucoup de connivence entre nous et les êtres vivants qui nous entouraient.

J'ai personnellement ressenti comme un cadeau ce moment hors du temps et de l'espace. J'ai encore plus que d'habitude profité des vibrations divines de ce lieu.

Nous avons accueilli Myriam avec bonheur, et nous sommes rentrés par la forêt, mettant un temps certain à revenir dans la civilisation.

Quelle joie de vivre des moments pareils!"

 

 

  • Sodalite38 : Mon initiation à la terre s’est déroulée le samedi 27 août dans 1 lieu nommé la Combe de la Diablesse à Clérieux (26), en compagnie du druide Pwill et de mon mari à qui j’avais demandé de m’accompagner pour ce jour si particulier.  
    Après une descente à travers les ronces et les branches entremêlées nous sommes arrivés dans la combe. Dans le lit de la rivière nous avons marché et rencontré de bien belles pierres, arbres, mousses mais heureusement pas de diablesse !! Une baume fut choisie pour l’initiation. Je me suis allongée par terre et j’ai été recouverte d’une couverture pour que le peu de lumière ne me dérange pas ainsi que de branches de différentes essences d’arbres (cornouiller, noisetier, fusain…). Une protection aux esprits a été demandée afin que je ne sois pas dérangée pendant 2 heures.
     Seule dans l’obscurité, je me sentais apaisée, confiante, heureuse de vivre quelque chose que j’espérais de fort et d’inoubliable. Le mental étant bien présent et actif, je pensais avoir des visions d’êtres de la nature ou une représentation de la Terre mère…Rien de tout cela….Tout était calme, silencieux, le bourdonnement d’une mouche au loin, un caillou qui roule, le cri de la buse si proche……Et soudain, comme dans un rêve éveillé, la surprise d’être accueillie par 3 grands savants ainsi qu’un vieil homme japonais….je suis partie, j’ai ainsi voyagé dans des lieux inconnus, j’ai rencontré ma grand-mère maternelle décédée depuis plus de 50 ans qui tenait un bébé dans ses bras et j’ai eu de bien belles révélations qui ont donné un sens à mon cheminement. J’ai découvert aussi un ciel baigné d’étoiles qui explosaient et qui naissaient…. Je ne les voyais pas, j’étais l’une d’elle.
     
    Une salamandre blanche est venue, soulevant délicatement la couverture pour voir si tout allait bien. J’ai ouvert les yeux et j’ai vu mes doigts. Ils étaient phosphorescents et la pierre que je tenais semblait transparente, c’était incroyable !
    Je me suis sentie accueillie par Gaia, ma Mère, ma Terre, j’étais bien, en sécurité, lovée dans ses bras, chez Moi.
    J’ai ramené de ce temps entre parenthèses un sentiment profond de gratitude, de joie, d’Amour infini et un inestimable cadeau : mon nom de fille de la Terre….mais je ne le révèlerai pas ici vous comprenez !

 



30/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres